21 novembre 2013

Noël italien, chapitre 1 : Il Panettone !

igino_massani

Pas de Noël sans panettone de l'autre côté des Alpes ! Le 25 décembre, la célèbre brioche trône sur toutes les tables d'Italie. D'origine lombarde, chaque région a aujourd'hui sa recette de panettone. La tradition du « pan del ton », littéralement « pain de luxe » en dialecte lombard, se perd dans la nuit des temps. Ce pain de Noël, plus riche que le pain de tous les jours, symbolisait à l'origine la force des liens familiaux. Des légendes, entrées dans la tradition populaire, lui donnent une naissance plus païenne. On raconte qu'Ughetto degli Atellani, sujet de Ludovico Sforza duc de Milan, tomba éperdument amoureux d'Adalgisa, la fille du boulanger Toni. Pour gagner les faveurs du père de la belle, Ughetto, noble de son état, s'improvisa pâtissier. Avec force beurre, œufs, raisins secs et écorces d'orange confites, autant d'ingrédients rares à l'époque qui indiquaient sa condition, il confectionna un pain hors du commun. Grâce à son pain baptisé « Pan del Toni », Ughetto remporta les faveurs du père et décrocha la main d'Adalgisa. Une autre légende rapporte que lors d'un banquet donné à la cour de Ludovico Sforza, le pâtissier loupa malencontreusement son dessert. Toni, un simple commis, lui sauva la mise en inventant au pied levé une drôle de brioche. Le « pan del Toni » conquis les papilles du duc ! Il faudra pourtant attendre 1919 pour qu'Angelo Motta, célèbre pâtissier milanais, donne au panettone sa forme de dôme si caractéristique !

panettone1

Alessandra propose chez RAP la plus belle sélection de panettone de la capitale. Il y a les primés d'Igino Massari (meilleur panettone 2012) et de Fausto Bertolini (meilleur panettone 2013), la caritative Piccola Arena, le sicilien à la pistache de Bronte de Giovanni di Pasquale, le génois Pandolce à l'huile d'olive et aux amandes, le Pandoro de Vérone, le panettone Albertengo classico, les panettone au chocolat, aux marrons glacés, au limoncello, à la crème, aux poires & figues... Impossible de ne pas trouver votre bonheur ! Savez-vous qu'en Vénétie, on le déguste avec du mascarpone et de la mostarda ? Ailleurs, il sera arrosé de crème anglaise, tartiné de beurre ou préféré nature. A Milan, on le consomme jusqu'au 3 février, jour de la saint Biagio, patron de la ville. Certains avancent qu'une consommation de Noël à février protègerait même du rhume... Y-a donc pas de mal à se faire du bien ?!

panettone2

Si vous désirez aller plus loin et en savoir plus sur le panettone et les desserts de Noël, rendez-vous avec Alessandra le vendredi 6 décembre à 20h au centre Italiance pour un atelier dégustation sur le thème du panettone ! (Renseignements et inscription : info@centre-italiance.org ou 06 66 68 08 24) 

italiance

Posté par rapp à 19:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur Noël italien, chapitre 1 : Il Panettone !

Nouveau commentaire